CINE-DEBAT
« DESPUES DE LUCIA » de Michel Franco
Mardi 23 Février – 19h30 

Au programme :
- Exposition concernant le sujet du film
- 19h30 Pot d’accueil
- 20h00 Projection du film, puis débat animé par des professionnels, association etc

Tarif : 2,50 euros moins de 18 ans / 5 euros tout public

Le Film :
despues_de_lucia« Despues de Lucia » de Michel Franco , Mexique/France – 1h43 – 2012 – VF
Prix « Un certain regard » en 2012
Avec : Tessa Ia, Hernan Mendoza, Gonzalo Vega Sisto
L’histoire : Lucia est morte dans un accident de voiture il y a six mois. Depuis, son mari Roberto et sa fille Alexandra, tentent de surmonter ce deuil. afin de prendre un nouveau départ, Roberto décide de s’installer à Mexico. Alejandra se retrouve, nouvelle, dans sa classe. Plus jolie, plus brillante, elle est rapidement la cible de ses camarades. Refusant d’en parler à son père, elle devient une proie, un bouc émissaire.

Pour aller un peu plus loin :
Le machisme des garçons, la jalousie des filles, la conformité du groupe adolescent et l’isolement d’Alejandra constituent le terreau de ce harcèlement collectif renforcé d’un côté par une consommation excessive d’alcool et l’usage des nouvelles techniques de communication (Internet, téléphones portables), et nourri de l’autre par l’absence, l’aveuglement et la négligence saisissants des éducateurs.
Loin d’être un lieu de vie, le lycée se révèle alors être un lieu mortifère où se déchaîne impunément la violence grégaire d’adolescents encadrés de manière formelle et machinale par des adultes distants et détachés.
Placés eux-mêmes dans le rôle de témoins, les spectateurs sont alors invités à s’interroger sur cette passivité ayant rendu possible le calvaire d’Alejandra. Car il ne s’agit pas de savoir si un tel supplice est crédible, la réalité en ayant maintes fois apporté la triste preuve, mais plutôt de comprendre comment le harcèlement peut s’enraciner et se développer dans la durée, dans l’indifférence ou à l’insu de tous les membres, élèves comme adultes, de la communauté scolaire.

Laisser un commentaire

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un commentaire