cine_debat_janvier2016-1Ciné-Débat : Jeunesse

Au programme :
- Exposition dans la Siagne concernant le sujet du film
- 19h30 Pot d’accueil
- 20h00 Projection du film, puis débats animés par des professionnels, association etc

Tarif : 5 euros

Le Film :
« La Désintegration » de Philippe Faucon, France – 1h18 – 2012 – VF
Avec : Raschid Debbouze, Yassine Azzouz, Ymanol Perset
L’histoire : Une cité dans l’agglomération Lilloise, aujourd’hui. Ali, Nasser et Hamza, âgés d’une vingtaine d’années, font la connaissance de Djamel, dix ans de plus qu’eux. Aux yeux d’Ali et ses amis, Djamel apparaît comme une aaîné aux propos acérés et au charisme certain. Habile manipulateur, il endoctrine peu à peu les trois garçons, connaissant mieux que quiconque leurs déceptions, leurs failles et leurs révoltes face à une société dans laquelle ils sont nés, mais dont aucundes trois ne pense plus désormais faire partie.

Pour aller un peu plus loin :
Le terrorisme est aujourd’hui devenu plus présent qu’il ne l’a jamais été, avec sa part de désignation fantasmée ou réelle de menace.
Le cinéma ou la fiction ont fréquemment abordé le sujet sous divers angles. Cependant, toutes ces approches ont en commun l’idée que les terroristes représentent le Mal.
Quelles sont les raisons folles, incompréhensibles ou sur lesquelles il faudrait se pencher pour comprendre comment on peut en arriver à de tels actes de barbarie ?
Dans ce film, la dérive radicale et violente a aussi un sens métaphorique : elle est le symptome révélateur d’un état de société miné. Ali a le sentiment que la fermeture sociale qu’il subit malgré son investissement est la suite directe de l’exclusion vécue avant lui par ses parents. Le terrain est prépapré pour que soit récupérés par le personnage de Djamel, la frustration, le désespoir, la colère, le morcellement identitaire.
Toutes les questions, qui reviennent régulièrement dans les médias sont abordées frontalement dans ce film : souffrance sociale, mal-être, la ghettoïsation des banlieues, replis communautaires et religieux…..

Laisser un commentaire

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un commentaire